Blog

Day 24 : Yosakoi à Harajuku

29 octobre 2008 at 1:55 / by

Nous sommes partis aujourd’hui du côté d’Harajuku où se tenait à nouveau un nouveau masturi, le festival Yosakoi. Nous avions rendez vous avec Kaeko et Masumi à 11h, mais nous sommes arrivés avec 20 minutes de retard ! Après des excuses, nous les avons intégrés à notre groupe de français.

Nous avons tout d’abord regardé une scène sur laquelle se produisait des danseurs, bien synchronisés c’était très beau, nous avons regardé deux groupes puis nous sommes partis nous balader.

Scène
Scène
Scène

Comme dans tous les matsuri, nous retrouvons des petits stands vendant Takoyaki et autres nourritures festives.

Matsuri
Matsuri

Sur le côté il y avait une espèce de route ou des troupes de danseurs défilaient, avec musique et chorégraphies, j’ai reussi a avoir une bonne place ce qui m’a permis de faire quelques beaux clichés.

Entrainement
Entrainement
Entrainement
Entrainement
Entrainement
Entrainement

La composition de ces troupes est vraiment atypique, il y a des personnes de tout âge! avec des costumes tous plus jolis les uns que les autres. Après avoir demandé à Masumi, nous apprenons que ces groupes représentent différentes villes du Japon. Le style de musique qui accompagne ces groupes est très variable, nous avons surtout retenu un groupe qui avait de la musique un peu salsa et Rn’b

Filles en rose
Filles en rose
Filles en rose
Filles en rose
Filles en rose
Filles en rose

Nos estomacs commencant à crier famine, nous voila partis en direction d’un restaurant d’okonomiyakis à volonté ! Ce restaurant se trouve dans une galerie d’art, et pour 1029円 (8€) nous avons autant d’okonomiyakis (et de monja) que l’on veut avec une boisson. Alexis en a pris une à la viande et l’autre au fromage, je suis, pour ma part, restée classique avec fromage. Ces sortes de crêpes sont surtout faites à base de chou, d’œuf et de garniture choisie. Je ne suis pas aussi fan de ce plat que des katsudon.

Okonomiyaki
Okonomiyaki
Okonomiyaki
Okonomiyaki
Okonomiyaki
Okonomiyaki

Étant repus, nous partons à l’assaut de la rue Takeshita, une rue parallèle à Omote Sando avec des boutiques pratiquant des prix beaucoup plus abordables que ceux de cette dernière. Les boutiques sont surtout spécialisées dans les vêtements de gothic lolita mais il y en a quand même des très sympa. Au bout de cette rue, nous sommes repartis sur Omote Sando, pour regarder défiler les groupes de danseurs, nous sommes restés une bonne partie de l’après midi.

Omotesando
Omotesando
Omotesando
Omotesando
Omotesando
Omotesando

Avec Kaeko, Masumi et Damien, une personne de notre groupe d’Autrement le Japon, nous sommes repartis sur Takeshita street, pour faire quelques emplettes, nous recherchons en effet une petite valise pour emmener en cabine à notre retour, nous savons que nous allons dépasser les 20kg légaux. Nous avons trouvé notre bonheur dans un magasin ou tout est à 100円, enfin la valise était plus cher (1050円) mais j’ai pu en profiter pour m’acheter quelques barrettes et accessoires à cheveux. Alexis a été tenté de m’offrir le masque de nuit hello kitty mais je ne l’ai pas retrouvé dans le sachet, il a donc du rester dans le magasin. Nous avons déniché un petit magasin ou ils ne vendaient que des portes clés avec les dates d’anniversaire, nous en avons profité pour offrir à Masumi un Rilakuma.

Masumi voulait refaire des purikura, nous sommes donc partis dans une de ces boutiques ou il n’y a que ça, une pancarte indiquait à l’entrée que les hommes seuls n’étaient pas les bienvenus. Pour Damien, ce fut une première, mais avec Alexis nous avons l’habitude maintenant ! Je me suis bien amusée à décorer ensuite les photos. Comme il se doit à la fin Masumi a découpé les photos, chacun est reparti avec son lot.

Purikura
Purikura
Purikura

En ressortant, Kaeko, m’offre deux paquets en nous disant que ce sont des souvenirs pour nous. Nous ne pouvons résister et les remercions à la française, c’est à dire avec une bise.

Sur le quai de la gare, Masumi en profite pour nous offrir des gâteaux typiques de sa ville de naissance, Toyohama. Elle nous fait également découvrir des smarties au haricot rouge, c’est sucré et bien bon ! Malgré la pluie, cette journée fut riche en émotions et très divertissante.

Smarties
Smarties

A la gare de Nishi Kawaguchi, Alexis et Damien s’arrêtent pour faire quelques parties d’arcade, je décide de rentrer seule, de toute façon il n’y a pas très loin et j’ai pas envie de poireauter pendant qu’ils s’amusent. Je dépose nos sacs dans la chambre et redescend dans la salle commune, pour participer au pot de départ du groupe du 25 aout. Leur dernière soirée au Japon où une de nos compatriotes a fait des crêpes!! Alexis et Damien nous ont rejoint un peu plus tard, et ont eu droit a leur crêpe. La discussion de la soirée a surtout été centrée sur le poids des valises. Chacun essayant de grapiller un peu de kilos aux autres. On sait ce qui nous attend la semaine prochaine !!

Demain, nous retrouvons notre compatriote exilée à Singapour à savoir notre Céline nationale !

Tags

 
  • Céline

    Haha « nationale », je ne vous apprendrais rien en vous disant qu’il y a pleeeeeeeeeeeeeeeeiiiiiiiin de Céline(s) en France 😀
    En tout cas c’est cool de lire que vous n’avez pas abandonné le récit de vos aventures au Japon.

  • Tu voulais peut être que je dise « ma Baba internationale » ? 😀

    Sinon bien sûr que non on a pas abandonné, il sera fini bientôt. Et on recommencera en avril 😉

  • Céline

    Tu veux dire vous commencerez en juin pour raconter vos futures vacances en avril ;p

  • Ahah quelle mauvaise langue.

    Je dirais surtout que ça dépend de si on a accès ou pas au net dans nos chambres d’hôtel.