Blog

Day 23 : Palais Impérial et Awaodori

20 octobre 2008 at 1:58 / by

Nous avons rendez vous aujourd’hui à 14h avec nos amies du repas franco-japonais, Masumi et Kaeko. Nous savons que nous allons à un matsuri (祭り), fête traditionnelle, nous revêtons donc nos yukatas achetés la veille. On a du mettre bien 15 minutes pour s’habiller et faire les plis des Yukatas.

Yukata
Yukata
Yukata

En sortant de la résidence, nous devenons un peu parano et avons l’impression que tout le monde nous regarde et se moque. Ils ne doivent pas en voir tous les jour des « gaijin » (étrangers) en yukata. Néanmoins nous y ferons de moins en moins attention au fil de la journée.

Nous arrivons à la gare de Tokyo à 14h pile, nous retrouvons facilement nos amies, qui, elles, sont habillées normalement, elles sont très surprises de nous voir ainsi, et les « sugoi » et autre « kawai » fusent. Nous nous dirigeons ensuite vers le parc du palais impérial, en effet le palais en lui même n’est pas ouvert au public et nous ne pouvons que l’apercevoir au loin. Le palais occupe l’emplacement d’Edo-jo, la forteresse depuis laquelle le shogun Tokugawa gouvernait le Japon.

Palais Impérial
Palais Impérial
Palais Impérial
Palais Impérial
Palais Impérial
Palais Impérial

Il ne subsiste plus rien aujourd’hui hormis les douves et les murailles très imposantes. Nous commençons donc notre promenade dans ce parc, et nous nous faisons accoster par des français qui, surpris par nos tenues, pensaient qu’on fêtait notre mariage.

Pose Photo
Pose Photo
Pose Photo

Nous visitons un petit musée dans lequel sont exposées des œuvres qui étaient à l’exposition universelle de 1900 à Paris, très beau. Le parc est parsemé d’anciens points de contrôle identiques à ceux vus à Hakone.

Maquette

Malheureusement la pluie fait son apparition et nous contraint à nous réfugier dans un abri où est exposée une maquette d’un palais. Nous en profitons pour nous asseoir et discuter avec nos amies. Elles sont plus timides qu’Ayako et Ai, nous avons un peu plus de mal à communiquer, mais grâce au dictionnaire électronique de Masumi, on se fait comprendre.

Nous allons ensuite manger dans un restaurant, Tonkatsu (豚カツ, porc frit avec salade, soupe et riz) pour Alexis et moi, du thon pour Kaeko et des raviolis vapeur pour Masumi. Le Japon est vraiment le pays où l’on mange pour pas cher, ainsi pour ce repas complet nous en avons eu pour 3000Y (18€) à quatre.

Nous partons vers la gare de Koenji (pas loin de Nakano) afin d’assister au festival. En arrivant là-bas, nous sommes impressionnés par la foule, il n’y a plus qu’une seule ligne de train qui circule, des policiers sont présents en nombre, ils font la circulation et orientent la foule vers le masturi.

Foule
Foule
Foule

La pluie est toujours présente, elle devient vraiment gênante car avec le soir, les températures tombent, il doit faire dans les 20°C, et malgré les parapluies, nous sommes trempés. Le festival consiste en un défilé de danseurs qui d’après ce que j’ai compris chaque groupe représente un quartier de Tokyo, la danse en elle-même est pratiquement toujours pareille. La seule différence notable sont les motifs des yukatas. Au bout d’une heure trente de spectacle nous décidons de partir, mais nous aurions pu rester jusqu’à la fin à savoir 21h !

Awaodori
Awaodori
Awaodori
Awaodori
Awaodori
Awaodori
Awaodori
Awaodori
Awaodori

Dans le train, Masumi décide d’aller faire des purikura (プリクラ), machine dans lesquelles on fait des photos qu’ensuite on agrémente de motifs, etc…. très drôle, nous nous retrouvons donc à Shinjuku dans le centre qu’on l’on avait repéré la première fois et où Alexis était le seul garçon. Nos amies nous ont expliqué comment faire et se sont amusées a nous regarder faire. Nous attendons ensuite notre petite plaquette de photo, il faudra les découper pour ensuite les coller n’importe où, portable, cahier….

Purikura
Purikura
Purikura

Après cette journée, nous rentrons à la résidence vers 21h, en ayant très très mal aux pieds, nous nous sommes rendus compte que marcher avec des geta est un véritable supplice.

Tags

 
  • fams86 .

    Franchement c’est pas pour faire style mais les Yukatas vous les portés très bien je trouve. 🙂
    Cette période de votre 1er voyage au Japon en 2008 vous aviez des bases en japonais ou pas ? Et sinon Masumi san et Kaeko san vous les avez connus par l’intermédiaire de Autrement le Japon ?

    • merci pour les yukatas 😉
      oui j’avais déjà des bases en japonais à cette époque, j’ai commencé à en 2003 durant mes études.
      Et oui on a rencontré Kaeko et Masumi au cours d’un repas franco-jap organisé par ALJ