Blog

Day 25 : Mairie de Tokyo & Retrouvailles avec Céline

12 novembre 2008 at 6:25 / by

Nous avons rendez vous avec Céline, pour nos retrouvailles, devant Hachiko à 10h30, Maxime, Gabriel nous rejoignent également. A son arrivée elle nous offre gracieusement des pâtisserie locales achetées durant son week-end à Kyôto. Après quelques minutes de discussion sur la vie au Japon, sur ce qu’on devient, nous décidons de prendre un verre au starbuck du coin face au célèbre carrefour. Céline prend un café, et je reste avec elle pour discuter entre filles :p Les garçons quant à eux font le tour des CDs de musique du magasin d’à côté.

Après cette pause rapide, nous faisons un petit tour de Shibuya et Alexis nous traine dans un magasin de foot pour s’acheter son maillot. Il veut acheter celui du Jubilo Iwata (ジュビロ岩田), club de football basé à Iwata dans la Préfecture de Shizuoka. Malheureusement pour lui, il ne peut pas faire floquer ce qu’il veut au dos, car il y a un délai de 15 jours. Finalement il optera pour le gardien et numéro 1 : Kawaguchi

Nous passons devant le Mandarake, mais celui étant fermé le matin nous partons vers le restaurant découvert par Gabriel et où nous avions mangé le « Day 3 ». Au menu : Katsudon et curry. Maxime, qui voulait à tout prix gagner son pari avec Gaby, avala 2 katsudon. Ce plat est très copieux et en manger deux est, je trouve, un véritable exploit! Dans la journée, il ne se plaindra pas d’avoir faim :p

Après ce repas copieux, nous repartons vers Mandarake, nous le visitons une seconde fois en essayant de trouver des choses à notre gout, Céline y dénichera des sortes de fanzine de Gundam.
N’ayant plus grand chose à voir sur Shibuya, nous repartons vers la gare. La pose photo devant Hachiko est nécessaire pour Céline.

Nous partons ensuite vers Shinjuku, pour faire une balade préconisée par le Lonely planet. Elle est censée durer deux heures, mais nous l’aurons fait beaucoup plus vite! En effet nous ne nous sommes pas arretés aux galeries d’art recommandées etc… Nous nous arrêtons dans le temple Hanazono-jinja (花園神社), temple shintoïste ayant la réputation d’apporter la prospérité en affaires (qu’elles soient honnêtes ou non). Nous avons passé un agréable moment dans ce sanctuaire malgré la pluie battante. Nous avons pu prendre plusieurs photos et nous reposer un peu.

Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja
Hanazono-Jinja

Sur le chemin du retour, nous allons faire quelques purikura, je suis en effet devenue complètement fan de ces machines à photos. Nous avons bien ri et les garçons malgré un début mitigé se sont bien amusés également.

Purikura
Purikura
Purikura

Après cette séance de fous rires, nous sommes partis vers le Mc Do pour boire quelque chose et nous faire sécher un peu. A la sortie, Alexis aura la main malheureuse en reversant son coca sur son nouveau maillot (la lessive du soir aura heureusement raison des taches ! Ouf !)

Nous voila maintenant partis sur le chemin de la Mairie de Tokyo afin d’accéder au 45ème étage et son panorama gratuit. Malgré la pluie, nous pouvons apercevoir quelques jolies choses, notamment le parc de Yoyogi, Harajuku, et Shinjuku vue de haut.

Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo
Mairie Tokyo

Céline repéra même la tour de son entreprise ! Nous en profitons pour faire quelques photos de groupe, comme de vrais touristes !

Après cette montée, Alexis veut aller à la boutique Square Enix, malheureusement malgré notre recherche nous ne la trouverons pas. Et surtout je me suis rappelée que ce magasin n’était ouvert que le week-end. Cependant cette recherche nous aura fait découvrir le NS Building. Cet immeuble comporte un atrium de 1600m2 inondé de lumière naturelle grâce a son toit en verre. Une horloge à balancier de 29m de haut est présente dans cet espace, elle est vraiment très impressionnante.

NS Building
NS Building
NS Building

Après cette recherche infructueuse, Alexis s’arrêtera dans un magasin d’électronique pour essayer de négocier le prix d’un dictionnaire électronique. Le vendeur ne voudra rien entendre et nous repartirons sans cet outil.

Sur le chemin, Maxime décidera de rentrer, sa cheville le faisant souffrir. c’est donc à 4 que nous allons dans un Sushi Bar, Céline ne mangera rien car elle a rendez vous plus tard pour manger avec une amie. Ce resto ne restera pas dans les annales, les tranches de poisson ne sont pas aussi épaisses que d’habitude et nous n’avons le droit qu’à un verre d’eau !

Après cette petite déception, nous repartons dans Shinjuku pour découvrir une petite boutique Hello Kitty, kitsch à souhait, j’en profite pour repérer quelques petites choses que je pourrai acheter demain à Harajuku.

Hello Kitty
Hello Kitty

Après avoir fixé le rendez vous du lendemain, nous repartons vers notre résidence. Le métro à cette heure là était bondé, nous avons donc fait connaissance avec le poussage à la japonaise. Cela n’a rien à voir avec la France, ici quand on est écrasé c’est pas à moitié. Je me suis retrouvée coincée entre plusieurs personnes plus grandes que moi. Il y en a même un qui en a profité pour me toucher les fesses! j’ai donc « goûté » au pervers japonais. J’étais donc bien contente quand on est arrivé à Nishi Kawaguchi.

Tags