Blog

Day 5 – Tsukiji, Hamarikyu Garden, Suijobus

10 juillet 2009 at 10:48 / by

Nous avions prévu de nous réveiller vers 4h30 pour pouvoir aller au marché aux poissons de Tsukiji et assister à la vente aux enchère du thon. Malheureusement, notre réveil n’a pas sonné ou dans un semi-sommeil nous l’avons éteint, du coup nous nous sommes réveillées en panique vers 9h30, énervés d’avoir loupé le réveil et les enchères.
Après avoir pesté contre notre fatigue, nous nous rendons tout de même sur les lieux pour espérer voir la fin du marché et déguster quelques sushis bien frais.

Nous arrivons donc vers 11h30 sur marché aux poissons de Tsukiji (築地市場, Tsukiji shijô), qui est le plus grand marché de gros du monde pour les poissons et fruits de mer. A cette heure-ci nous ne voyons plus que des camions prêts à partir livrer leur cargaison dans Tokyo et ses environs. La première chose qui marque c’est la taille ce marché, on dirait une petite ville (cela doit ressembler un peu à Rungis).

Tsukiji
Tsukiji
Tsukiji
Tsukiji
Tsukiji
Tsukiji

Le long des allées nous trouvons des restaurants proposant différents menus, la file d’attente est plus ou moins longue. Ici plus la file d’attente est longue, plus le menu est excellent et réputé.

Queue
Queue

Nous optons pour un petit restaurant (Ichiba Sushi, 市場すし) proposant différents menus dont deux attirent particulièrement notre attention.

Ichiba Sushi
Ichiba Sushi

Alexis prendra un menu avec que du thon (fin, moyen, épais, grillé) et je prendrai un menu varié (crevettes, thon, morue…) Nos menus sont vraiment très bien présentés, sur une feuille de palmier ou dans un beau plat. Nous sommes assis juste devant le maitre sushi. Le personnel est très accueillant et nous propose de nous prendre en photo devant les sushis 😀

Ichiba Sushi
Ichiba Sushi
Ichiba Sushi
Ichiba Sushi
Ichiba Sushi
Ichiba Sushi

Il y a d’autres touristes dans le restaurant, un suédois avec des amies japonaises, qui avaient deja visité Paris.

Après ce repas succulent (beaucoup plus cher que les sushis bar,  5600 円 (43 €) à deux, mais la qualité est autrement meilleure) nous nous dirigeons vers le parc Hama-rikyu (浜離宮恩賜庭園, Hama-rikyû Onshi Teien). Ce parc, qui faisait autrefois partie d’une villa de la famille Tokugawa, se divise en deux parties : la plus ancienne au sud date de l’époque d’Edo et la plus récente au nord fut aménagée durant l’ère Meiji. Hama-rikyu est connu pour avoir de jolis cerisiers ainsi que pour son »escale » du Waterbus (Suijôbus, 水上バス). Comme pour le parc de Shinjuku, ici l’entrée est payante : 300 円 (2,5 €). Nous y entrons vers 14h00 et le soleil tape deja bien fort.

Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu

Le parc est assez grand et est composé de différents petits arbustes fleuris, il y a des parties avec de l’eau, qui sont malheureusement en travaux. On ne voit donc que les fonds un peu marécageux.

Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu

Notre promenade vers l’arrêt du Waterbus nous fait traverser un jardin avec différentes espèces de fleurs. J’en profite pour faire quelques macros, eh oui j’aime faire joujou avec mon appareil.

Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu

Lors que à 15h00 nous arrivons à l’escale du bus beaucoup de monde débarque et nous pouvons choisir une place au fond du bateau juste au dessus de l’hélice.

Hama-Rikyu
Hama-Rikyu
Hama-Rikyu

Nous avons donc une vue magnifique sur la baie de Tokyo. Le Waterbus nous emmène d’abord vers le pont d’Odaiba (Rainbow Bridge) récupérer d’autres personnes à Hinode Pier,

Suijobus
Suijobus

puis nous remonterons la Sumida (rivière qui traverse Tokyo) en passant sous 13 ponts tous différents par leur architecture, leur couleur. Dans l’ordre nous avons donc : Kachidoki Bashi, Tsukuda-ohashi,

Suijobus
Suijobus
Suijobus

Chuo-ohashi, Eitai Bashi, Sumidagawa ohashi,

Suijobus
Suijobus
Suijobus

Kiyosu Bashi, Shin-ohashi, Ryogoku Bashi,

Suijobus
Suijobus
Suijobus

JR Sobu Line Bashi, Kuramae Bashi, Umaya Bashi,

Suijobus
Suijobus
Suijobus

Komagata Bashi et enfin Azuma Bashi.

Suijobus
Suijobus

Nous débarquons à Asakusa, près du siège d’Asahi avec son emblème une flamme en or dessiné par Philippe Starck. entre nous, nous l’appelons la crotte d’or :p

Asahi
Asahi
Asahi

Nous nous dirigeons vers l’avenue commerçante amenant au temple, la fameuse Nakamise Dori. Nous la redécouvrons sous un jour différent, elle est décorée pour Hanami. Il y a des branches de cerisiers en fleurs qui forment une sorte de haie très jolie.

Asakusa
Asakusa
Asakusa

Nous profitons des boutiques pour acheter les gateaux Doreamon que nous avions tant aimé l’été dernier.

Doreamon

Nous repassons devant une boutique de vêtement pour chiens. Nous assistons a une scène quelques peu décalée, une espèce de chihuahua habillé en rose dans une poussette, faisait des bisous a une petit caniche lui aussi habillé. Avant de sortir de la boutique la maitresse du chihuahua lui mettra un sac a dos en forme de tête de cochon sur le dos. Elle sortira de la boutique sous les cris admiratifs (« kawaiiiiii ») des passants.

Asakusa
Asakusa
Asakusa

Arrivés au temple, nous sommes déçus de le voir en travaux, nous ne pouvons pas le prendre en photo en plein soleil. Dommage ce sera pour une prochaine visite.

Asakusa
Asakusa
Asakusa

Avec cette chaleur, nous trouvons rapidement un distributeur pour boire un de ces nectars de pêche que nous avons tant recherché. C’est un vrai plaisir de retrouver ce gout.

Nectar pêche

Après cette pause, on retourne vers le métro pour se rendre à Akihabara. Nous voulons visiter le Tokyo Anime Center, qui a pour vocation de tenir informé les visiteurs du quartier des dernières nouveautés en matière de mangas, de dessins animés et de jeux vidéos. Nous avions repéré ce musée dans un de nos guides mais nous ne l’avions pas trouvé l’été dernier. Cette fois ci nous le trouvons rapidement à 2 pas de la gare au 4ème étage du récent complexe immobilier Akihabara UDX.

Akihabara UDX

Et finalement nous n’avons accès qu’à une toute petite boutique avec quelques statues à l’effigie de manga connus (Doreamon, Pikachu, Evangelion, Astro…).

Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center

A l’extérieur se trouve quelques dessins fait par des auteurs connus, spécialement destinés à soutenir le Tokyo Anime Center.

Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center

Après cette petite visite culturelle, nous descendons dans le quartier électronique pour essayer de trouver des nohohons, (petit personnages dodelinant, qui fonctionnent a l’énergie solaire) et dont je suis véritablement fan. malheureusement notre quête n’aura pas de fin heureuse. je n’arriverais pas a trouver celui que je veux et que j’avais déjà repéré dans un Don Quichotte. Nous passons rapidement au Mandarake pour chercher des goodies Yugi Oh pour les enfants de ma chef. Nous choisirons un pack spécial de cartes à jouer qui a priori n’a jamais été édité en France.

Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center
Tokyo Anime Center

Après cet achat, Alexis a très envie de retourner jouer sur une borne d’arcade à PES. Connaissant les lieux, nous retournons dans la salle d’arcade où nous avions nos habitudes l’été dernier. Alexis fera quelques parties, pendant que je déguste un autre jus de pêche. Miam :p

L’heure du rendez vous approchant pour le restaurant d’okonomiyaki, nous retournons à l’hôtel pour poser tous nos achats de la journée et qui commençait a nous peser. Nous en profitons pour nous changer et faire une toilette rapide. La journée ayant été particulièrement chaude et poussiéreuse.

Nous partons retrouver Ai et Ayako à Harajuku, pour aller manger des okonomiyaki. Nous avons rendez vous devant le magasin LAFORET, grand magasin de mode gothic lolita. Nous apercevons Ai assez rapidement, elle est avec d’autres français d’ALJ, ce sont des marseillais qui sont là pour un mois et un couple qui est dans notre groupe de 15 jours. En fait il s’agit de 2 soeurs avec leurs maris et un ami. Il y a également Alice et Daisuke. Nous nous dirigeons vers le restaurant qui est aussi une galerie d’art (nous y avions déjà mangé l’été dernier).

La soirée fut vraiment sympathique, Ayako nous ayant rejoint un peu plus tard à cause de son boulot. 

Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki

Daisuke nous apprendra qu’il a travaillé dans le même type de restaurant et, est donc un expert en okonomiyaki. Nous avons différents okonomiyaki (légumes, viande, formage).

Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki

Nous repartons du restaurant vers 23h30, en effet nos amis marseillais sont à la résidence de Nishi-Kawaguchi et ils ne doivent pas rentrer trop tard pour éviter de louper le dernier train.

Restaurant Okonomiyaki
Restaurant Okonomiyaki

En rentrant, nous faisons la connaissance de Maxime et Laurie. Ils font leur voyages de noces.  Heureux hasard, ils sont dans la chambre juste à côté de la notre, nous terminerons donc la soirée à discuter avec eux dans leur chambre. Nous irons nous coucher vers 1h00 du matin.

Tags

 
  • Toujours aussi bien fait votre blog. J’adore suivre vos périples ^^