Blog

[Road 2 Japan 2014] Day 07-08 – Nagoya, la ville du poulet, des dragons… et des SKE48

5 février 2014 at 21:11 / by

Nagoya est la seconde étape de notre semaine de JR Pass et vous le savez sans doute déjà mais c’est « à cause » de ce déplacement que ce voyage s’est créé si soudainement. Je parle bien évidemment du concert tant entendu des SKE48 au Nagoya Dome, leur premier dôme en solo !

Le Nagoya Dome est non seulement la plus grande arène de Nagoya (environ 40 000 places) mais il fait également partie des 5 prestigieux dômes du pays (avec celui de Tokyo, Osaka, Fukuoka et Sapporo) dans lesquels chaque artiste rêve de se produire

Nagoya Dome
Nagoya Dome
Nagoya Dome

Mais avant de penser au concert il faut partir à la chasse aux goods. Aussi bien pour soutenir le groupe pendant le concert que pour ramener à la maison des souvenirs collector.

Goods 1

J’arrive tranquillement le premier jour vers 16:30 sur le parking du Nagoya Dome, là où sont érigés les tentes vendant les fameux produits… Mais il ne reste PLUS RIEN, NADA… QUOI ? WTF !

Goods 1
Goods 1

Cela ne s’était jamais aussi rapidement vendu sur les précédents concerts auxquels je m’étais rendu… Et si je veux pouvoir ramener quelque chose il va donc falloir que je me lève tôt le lendemain… très tôt. Surtout si je veux obtenir le CD de Matsumura Kaori réservé aux 1500 premiers

Gets

Je me lève donc à 6:00 du matin pour arriver devant le Nagoya Dome vers 7:15 (soit 1h15 avant l’ouverture des boutiques)… et là il y avait déjà MASSE de monde !

Goods 2
Goods 2

Je manquais de sommeil, il faisait froid… et il pleuvait sévère mais l’attente s’est bien passée, avec une logistique bien carrée à la japonaise. Le lever matinal n’aura donc pas été vain car j’ai pu obtenir quasiment tout ce que je souhaitais, y compris le fameux single de Matsumura Kaori !

Gets

Après un peu de sommeil nous sommes de retour devant le Nagoya Dome vers 14h pour l’ouverture des portes, mais nous devons affronter une nouvelle fois un ENORME mouvement de foule qui a eu la bonne idée d’arriver tôt également.

Monde
Monde
Monde

(contrairement à ce que j’ai dis sur le podcast audio je ne posterai pas la vidéo où je filme la foule car cela n’apporte pas grand chose de plus aux photos qui sont déjà bien parlantes)

Sur la dernière photo vous pouvez constater la grande masse de personnes rassemblées pour faire de l’échange de photo.

Avant de rentrer véritablement dans le dôme deux zones sont intéressantes à décrire :

– vers le centre commercial de nombreux stands vendent des jumelles pour pouvoir suivre sa préférée même en étant placé à l’autre bout du stade

jumelles
jumelles

Le Nagoya Dome est effectivement une énorme arène et en fonction de votre positionnement vous pouvez ne voir que des petits points sur scène (heureusement qu’il y a des écrans géants)

jumelles

Ce n’est pas notre cas car nous étions, sur le côté, placés très près de la scène principale et encore plus de la branche droite de la « croix »

jumelles

– deuxième zone : devant le stade des groupes de fans distribuent gratuitement des stick light oranges achetés en masse.

stick light

Pour quoi faire ? pour réaliser l’initiative lancée par les fans : plonger le Nagoya Dome dans une mer orange (la couleur officielle des SKE48) durant le rappel

stick light

Armés donc de jumelles et de stick light nous sommes donc parés pour le concert, GO !

stick light
stick light

Un concert parfait passe forcément par des chansons parfaites. Et ça tombe bien car la première de la soirée est Escape, l’un des derniers bijoux du groupe en terme de classe attitude. Une intro spéciale a même été réalisée avec Azuma Rion et Ishida Anna à la batterie

escape
escape

Il y a une semaine les SKE48 révélaient être les nouvelles porteuses de la marque Samsung pour la promo du Galaxy Note 3

galaxy

Une chanson spéciale a donc été composée pour l’occasion et fut performée pour la première fois lors de ce second jour du Nagoya Dome

galaxy
galaxy

Mon petit regret fut qu’elles n’ont pas reproduit la collaboration du premier jour avec World Order (dont j’adore leurs chorégraphies)

world order

Mais l’évènement le plus marquant de la soirée fut le discours solo de Matsui Jurina où tout le monde a flippé qu’elle annonce un truc pas cool (genre départ, transfert, …) mais ce fut au final une simple introduction à son Oogoe Diamond Solo, version acoustique.

solo jurina
solo jurina

Les MCs (master of ceremony) sont des moments créés pour casser un peu le rythme du concert et assister à quelques évènements sympas/marrants, comme lors du concours de Dajare (駄酒落, blague + chute + faible niveau) ou de la venue d’anciennes gloires des Chunichi Dragons (l’équipe de Baseball de Nagoya)

baseball
baseball

Comme lors du premier jour à la fin du concert les membres sont descendus de scène pour toper dans la main de quelques sacrés veinards

fin
fin

En parlant de fin d’ailleurs… l’initiative de transformer le Nagoya Dome en mer orange a été un succès, et même plus que ça.

stick light
stick light

JUSTE MAGNIFIQUE. Pour vous baigner un peu plus dans l’ambiance voici un extrait du rappel (où l’on crie « SKE », « 48 », « SKE », « 48 », …) filmé par un fan

Mais les sticks lights sont utilisés tout au long du concert, et chaque team a sa couleur (S = orange, KII = rouge, E = vert et les Kenkyuusei (les apprenties) en bleu)

stick light

Lorsque c’est une chanson de groupe toutes les couleurs sont alors mêlées et cela donne ça

stick light

Pour terminer voici quelques photos pèle-mêle de ce second jour du Nagoya Dome venant ainsi terminer leur tournée nationale

concert
concert
concert
concert
concert
concert

Si vous voulez avoir un meilleur aperçu de ce qu’était le concert voici deux petites vidéos extraites des news télévisées du lendemain matin

http://youtu.be/qXppYVamJHs

Durant ces deux jours nous n’avons pas eu de chance sur nos destinations culinaires puisque le SKE Café était BLINDE (genre la queue descendait dans les escaliers de service :D)

ske cafe

C’était la même histoire du côté de chez Yama-chan (une chaine célèbre pour ses tebasaki, la spécialité de Nagoya)

yamachan

et nous avons donc dû nous rabattre sur des plans B plus classique, dommage. Enfin tant qu’on terminait la soirée dans un karaoke… à chanter du SKE48 tout allait bien 😉

karaoke
karaoke

RDV demain pour une nouvelle destination où je ne prononcerai pas une seule fois le chiffre 48 (enfin je vais essayer ^^)

Comment télécharger le podcast ?

Direct Download : http://podcast.road2japan.fr/r2j2014_07-08.mp3

Tags

 
  • Pingback: [Road 2 Japan 2014] Day 07-08 – Nagoya, la ville du poulet, des dragons… et des SKE48 |()

  • PlaneteManeki

    Excellent, j’ai bien rigolé en lisant l’article, tu es vraiment un fou furieux ! 😀 Par contre, magique la scène (si on peut appeler ça une scène), c’était géant, j’avais vu les photos sur Twitter mais je ne m’étais pas tout à fait rendu compte de la taille de l’ensemble.

    J’imagine les zozos qui ont du se lever aux aurores pour rafler les goodies dans les tentes pour qu’à 16h00 il n’y ait plus rien, la folie T_T

    Enfin vous avez passé un super moment c’est le principal, l’ambiance de dingue 🙂

  • Geetsuya

    Même si je ne suis pas un fan ça me plairait bien de faire une fois un concert du groupe AKB pour voir l’ambiance de mes propres yeux.
    Et ça va 7h15 on fait pour d’autre occasion =-)

  • Francois Study

    cela donne l’ambiance, vraiment incroyable, rien que pour l’animation, c’est à faire et vous l’avez fait!!!

    • Dohko57 ALJ

      juste un mot : hallucinant.. ^^

  • Scylla

    Du grand spectacle mais elles ne sont pas au niveau de l’anime, quand elles voleront au-dessus du public je prendrai peut-être un billet 😉 Bon, ceci dit ça a l’air d’être une super ambiance et un grand moment de partage, quoi que vous puissiez partager ^^