Blog

[Road 2 Japan 2014] Day 05 – A la rencontre du plus grand Buddha du Japon

31 janvier 2014 at 19:36 / by

Aujourd’hui nous prenons la destination de Nokogiriyama, une montagne paumée dans la campagne de la préfecture de Chiba, à 2h de train de Tokyo

nokogiriyama paumé

Elle a fut appelée ainsi en raison de sa forme qui fait penser à une scie japonaise (Nokogiriyama, 鋸山 = scie + montagne). On s’en rend compte sur la carte mais également en se rapprochant du sommet

carte
scie
scie

La petite complication imprévue c’est lorsque la gérante du téléférique nous dit que ce dernier ne fonctionnera pas aujourd’hui à cause du fort vent… QUOIIIIII ? eh oui, nous allons donc devoir monter à pieds… En sachant qu’au départ nous sommes véritablement au niveau de la mer et que nous devons aller à 329m d’altitude ^^

port
port

Non non les marches pour monter ne sont pas du tout hyper raides ^^ (au bout d’une demie heure de montée comme ça on découvre de nouveaux muscles dans ses cuisses)

marches
marches
marches

L’avantage d’une montée raide c’est qu’on est rapidement haut, et qu’on a donc rapidement une belle vue en se retournant

vue marches
vue marches

la montée n’est pas si simple car le chemin n’est pas très entretenu et assez instable par moment

chemin
chemin
chemin

Une fois arrivés au sommet nous pouvons contempler la première « attraction » du temple Nihon-ji, le Hyaku-shaku Kannon, mesurant environ 30m. On se sent vraiment petit à côté

kanon
kanon
kanon

L’observatoire de Rurikô est vraiment impressionnant, pas étonnant qu’on l’appelle « Jigoku-nozoki » (coup d’oeil vers l’enfer)

observatoire
observatoire
observatoire
observatoire

Nous avons malgré tout bravé tous les dangers pour vous ramener ces superbes clichés

observatoire vue
observatoire vue
observatoire vue

En descendant un peu la montagne on serpente des chemins peuplés par pas moins de 1500 statuettes de Rakan, « LE » disciple de Bouddha, sous différentes attitudes. Malheureusement un nombre non négligeable a été endommagé soit par le temps soit par les mouvements anti-bouddhisme durant l’ère Meiji

1500 disciples
1500 disciples
1500 disciples
1500 disciples
1500 disciples
1500 disciples
1500 disciples

Mais LA vraie star du Nihon-ji c’est bien entendu le Daibutsu, la statue du grand Bouddha qui s’élève fièrement à 31m. Bien plus haut donc que les 13m de Kamakura ou même les 18m de Nara.

buddha
buddha
buddha
buddha
buddha

A côté de lui de nombreux jizou s’entassent, chacun représentant un voeu ou une prière d’un visiteur.

jizou
jizou
jizou

Normalement il faut regrimper la montagne en sens inverse pour reprendre le téléférique mais là… on tente l’aventure pour récupérer la gare la plus proche… encore plus paumée que celle du matin ^^

gare retour paumée
gare retour paumée

Après de nombreuses heures de train on est content de se poser enfin dans un resto de la Ramen Street de la gare de Tokyo où nous pouvons déguster un succulent Tonkotsu Ramen

ramen street
ramen street
ramen street

Comment télécharger le podcast ?

Direct Download : http://podcast.road2japan.fr/r2j2014_05.mp3

Tags

 
  • Pingback: [Road 2 Japan 2014] Day 05 – A la rencontre du plus grand Buddha du Japon |()

  • Sébastien

    Bravo pour le victoire sur les marches – Un téléphérique à l’arrêt ou comment transformer une promenade en randonnée sportive.
    C’est drôle comme si l’on ne fait pas attention avec les photos de l’observatoire on pourrait croire qu’il y en à deux, les deux photos s’imbriques parfaitement sur leurs parties droites.
    Vivement la suite. Un Onsen pour les cuisses peut être ?

  • Nicolas Lambert

    Ah sympa le nokogiriyama. Nous l’avions fait il y a deux ans. Mais par contre en téléphérique. Félicitations car ca n’a pas du être une mince affaire, ca grimpe quand même bien. Vivement la suite.

    • Dohko57 ALJ

      belle visite, et quelles vues ! bravo pour la montée aussi 😉
      aaaaah des ramens !!! 😀

    • AzumiMisaki

      Ca grimpe mais ce n’est rien comparé à notre ballade du mont Buganatake 🙂 je crois que celui là c’était le plus dur :p

  • Scylla

    Les surprises des voyages, on les aime n’est-ce pas ? Nous oui ça c’est certain. Nous n’aurions pas eu ces belles photos sinon 😉

    Un coin magnifique, une belle ballade sportive et une belle récompense en fin de journée (ça donne faim ces photos). Bravo pour la photo perchée sur le promontoire, moi je n’y serai pas allée !

    Bon sinon, je t’ai rattrapé mais si tu postes 3 épisodes d’un coup ça ne va pas le faire ! ^^ T’es malade, trop occupé, trop fatigué, plus de net, marre de nos tronches ? Je n’ai qu’à aller sur Tweeter pour le savoir je pense mais je n’aime pas tweeter.

  • azertoff azertoff

    J’allais poser la question pour savoir pourquoi cette montagne avait cette forme, si c’etait naturelle ou du par l’homme, mais j’ai ma réponse dans le mot du jour :p
    Je reste quand même sur le cul de voir ce que l’homme arrive a faire. Les parois de la montagne sont bien droit, du moins à vue d’oeil hein.
    Je me dedans aussi pourquoi avoir laissé ce « Jigoku-nozoki », avec une coupe en angle droit, pour avoir un point de vue pour touriste ?

    Par contre le tonkotsu Ramen me fait pas rêver par rapport au autres photo de repas que vous avez fait. Bon, je vais me faire le jour 6 maintenant 😉