Blog

Day 7 – Tokyo Dome, Oedo Onsen Monogatari

6 septembre 2009 at 3:25 / by

Dernier jour à Tokyo !

Il va falloir bien en profiter. C’est pour ça que même si j’y suis allé déjà 2 fois cet été je ne pouvais pas rentrer en France sans aller faire un tour au Tokyo Dome, ou plus exactement au Tokyo Dome City, la mini-ville qui entoure le grand stade.

Nous avions donné rendez-vous sur le petit pont enjambant la Sumida à Michael, Laurie, Maxime et d’autres membres du groupe ALJ mais au final personne ne viendra… Tant pis ils ne savent pas encore ce qu’ils vont louper ^^

Pont Suidobashi
Pont Suidobashi

Avant d’entrer à l’intérieur même du Tokyo Dome City nous cédons à nouveau au caprice d’Amélie qui veut son « Katsudon« . A 3 pas de la station de métro Suidobashi se trouve un Fujisoba, toujours pratique pour bien se remplir la panse pour pas trop cher.

Katsudon
Katsudon
Katsudon

Une fois rassasié nous entrons cette fois-ci au Tokyo Dome City alors que de premières gouttes de pluie commencent à tomber.

Pont Suidobashi
Pont Suidobashi

Nous nous réfugions au « Batting Center« , endroit idéal pour passer le temps en attendant que la pluie ne cesse. Une fois mon petit ticket « 4 parties » en main je me dirige vers la simulation de football, où j’avais affronté Gaby l’été dernier. C’est moins marrant tout seul mais le plaisir reste là.

Foot
Foot

J’enchaine ensuite sur la simulation de Baseball avec des balles qui fusent sur moi à 100 km/h. Cette fois-ci je me laisse également tenté par le tennis, beaucoup plus dur qu’on ne le pense !

Batting
Tennis

La pluie est toujours là et le Thuner Dolphin semble arrêté !! Malheur !! C’était pourtant la principale motivation de cette 3ème visite au Tokyo Dome. Dans l’espoir que les dieux sèchent leurs larmes, nous allons flâner au Jump Shop

Jump Shop
Jump Shop
Jump Shop

…et nous ne repartirons pas les mains vides : l’artbook « Color Walk 3 » de One Piece ainsi que celui d’Eyeshield 21 sont beaucoup moins cher qu’en France. Au moment de repartir Amélie repère un MAGNIFIQUE poster de Slam Dunk à seulement 1000 yens… Je craque, je le prends ^^

Jump Shop
Jump Shop

Mon euphorie s’éteint aussitôt lorsque je sens la pluie tomber sur moi en sortant du Jump Shop. Nous courons nous abriter en face, dans une salle d’arcade. Vu qu’on est là, autant en profiter, et une petite partie de « palets » s’impose. Pour ne pas entacher la dignité personnelle d’Amélie je ne révèlerai pas le score ici… Elle se rattrape à Taiko no Tatsujin, un jeu culte au Japon, une sorte de Guitare Hero (en mieux :p) avec des tambours.

Taiko no Tatsujin
Taiko no Tatsujin

J’essaie ensuite Mario Kart 2, une version spéciale arcade où les sièges sont munis d’une webcam permettant de fusionner notre tête avec celle du protagoniste choisi. Bien fun mais beaucoup plus compliqué que sur Wii ! (même si je finis quand même premier ^^)

Mario Kart 2
Mario Kart 4
Mario Kart 3

Nous sortons enfin et oh surprise… il pleut toujours -_- je lève alors les yeux aux ciel, dépité, lorsque j’entends un bruit familier « aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah« . C’est en fait le cri des gens lorsqu’ils tombent de 80 mètres de haut. Malgré la pluie le Thunder Dolphin est en marche ! Je cours les marches 4 à 4, m’achète un petit billet à 1000 yens et constate qu’il n’y a personne dans la file d’attente, mais alors personne… Du coup j’enchaine l’attraction 2 fois de suite en étant presque seul dans le petit train. L’effet de la pluie et du vent procure encore plus de sensations. Un vrai bol d’air frais !

Thunder Dolphin
Thunder Dolphin
Thunder Dolphin
Thunder Dolphin
Thunder Dolphin
Thunder Dolphin
HMV

Toutes les bonnes choses ont (malheureusement) une fin et nous quittons Tokyo Dome City pour rejoindre à nouveau la station de métro Suidobashi. Il nous reste encore du temps avant les Onsens du soir, nous faisons donc un détour par Shibuya et son grand HMV de 6 étages. Je les avais déjà repéré le premier jour en arrivant, mais cette fois je les achète : la Black Bible de Crows Zero 2 ainsi que le DVD du Arashi Around Asia 2008 (concert de J-Pop). Il nous reste juste assez de temps pour rentrer à l’hôtel et déposer tous nos achats de la journée, ce sera ainsi plus simple pour l’activité suivante…

Les Onsens… aaaaah… Voici encore une chose qui nous a bien manqué durant ces 8 mois. Surtout que celui d’Odaiba, le Oedo Onsen Monogatari, est vraiment très beau et très bien aménagé pour passer toute une soirée dans le confort.

Oedo Onsen Monogatari
Oedo Onsen Monogatari
Oedo Onsen Monogatari

On se déchausse et on enferme nos chaussures dans un casier où on récupère une première clé. A la caisse nous payons notre droit d’entrée (chic c’est moins cher à partir de 18h, et il est 18h10…) et on nous donne une deuxième clé avec un code barre, ce sera notre « porte-monnaie » électronique pour la soirée. Cette deuxième clé permet également d’ouvrir un deuxième casier où nous mettrons nos affaires civiles pour revêtir un Yukata que nous aurons choisi auparavant.

Yukata
Yukata
Yukata

Nous entrons alors dans l’aire commune où l’on peut se relaxer, jouer, manger et acheter des souvenirs hommes et femmes confondus. C’est cette salle qui retranscrit l’ambiance d’Edo (l’ancien Tokyo).

Edo like
Edo like

Pour aller se baigner nous continuons le parcours où nous retrouvons… un troisième casier avec une 3ème clé ^^ Cette fois ci nous mettons… tout à l’intérieur. Le but étant donc de se trouver dans son plus simple appareil avec juste une mini serviette et la 3ème clé autours du poignet (comme à la piscine). Nous sommes enfin à l’intérieur des bains où l’étape obligatoire et préliminaire consiste à se laver des pieds à la tête pour rentrer dans les Onsens tout propre. Ici il y a donc différents bains, intérieurs et extérieurs, de différentes tailles, à différentes températures et aux bienfaits également différents. On change souvent de bain pour pas « cramer » au premier sens du terme, mais malgré cela ceux pour qui c’est la première fois ont un peu de mal à tenir dans cette chaude ambiance. Au bout d’une petite demie heure nous ressortons des bains pour retourner dans la pièce commune et remplir un peu nos estomacs.

Avec une dizaine de restaurants différents (Sushi, Ramens, Riz Curry, Yakitori,…) il y a vraiment le choix, chacun décide donc d’aller commander où il le souhaite avant de se retrouver tous autours une table commune, très pratique et convivial comme système !

Repas
Repas
Repas

Certains iront ensuite tester les fameuses glaces d’un véritable artiste, qui découpe les fruits devant nous et nous dispense d’un véritable show, ou bien s’essayer au purikura en Yukata mais la véritable attraction de la soirée c’est le parcours de bain de pieds extérieur. C’est un bain mixte où après avoir enfilé une veste (orange très classe ^^) nous déambulons dans un chemin avec 20cm d’eau et toutes sortes de petits cailloux au fond censés nous presser certains points vitaux du pied afin de nous relaxer. Le résultat est tout autre et sera même assimilé par la plupart (des petites natures) à un parcours de torture. Ainsi il n’était pas rare d’entendre des cris de détresse ou observer des grimaces de douleurs sur le faciès de ces courageux occidentaux au pieds si fragiles :p D’ailleurs de nombreux japonais resteront sur le bord a nous regarder passer, et à bien rire de notre aventure pédestre.

Veste orange
Veste orange
Veste orange

Avant de quitter les lieux pour attraper le dernier train nous faisons un tour des différentes échoppes lorsque Amélie me fait remarquer avoir déjà vu cet espèce de boule anti-stress à piques qui clignote lorsqu’on le secoue. Effectivement c’est l’objet clé d’un drama que j’avais vu avant de partir : « Tatta hitotsu no koi« . Du coup je m’en achète un bleu et déclenche une sorte de frénésie acheteuse chez d’autres ALJistes qui craquent sur l’objet à leur tour.

Boule pique
Boule pique
Boule pique

La photo de groupe finale clôturera cette soirée très animée au Oedo Onsen Monogatari.

Groupe
Groupe
Groupe

Après avoir refait le chemin inverse avec les 3 clés et 3 casiers nous regagnons la gare de « Telecom Center » servie par la fameuse Yurikamome Line, ligne de métro automatique sur pneus entièrement aérienne. Malgré un petit souci de ticket où nous avons du négocier en anglo-japonais avec un agent de gare nous arrivons enfin à notre hôtel à Shinagawa où la nuit sera une nouvelle fois très courte.

Demain nous quittons Tokyo pour Hakone !

Tags

 
  • Heavenly

    J’ai adoré le Onsen =)

  • même le bain de pieds ? xD

  • Heavenly

    Ouaip j’ai bien aimé :p

  • seb

    bonjour,

    on est allé au japon l’année dernière en decembre (et oui un an déjà), on a fait le onsen et je n’ai pu m’acheter le yukata que je portais (faute de yens suffisants).

    je suis allé directement sur le site du onsen mais ne parlant,ni ne lisant japonais ben je n’ai pas réussit à trouver mon bonheur.

    j’ai pas mal surfé aussi et rien trouvé d »équivalent, si vous pouvez m’aider, merci d’avance.

    sinon très sympa l’article, j’ai vraiment retrouvé des endroits ou on s’est rendu.

  • Salut seb, si tu veux t’acheter des Yukatas pas besoin de savoir parler le japonais, de nombreux sites français en importent du Japon, comme celui-ci : https://www.japonmania.com/index.php?cPath=94_115

  • seb

    merci je l’avais raté celui la, mais ya pas encore ce que je recherche.

    j’avais le marron avec un personnage guerrier de théâtre kabuki
    visiblement celui de la première photo personne à droite avait fait le même choix ^^) et pas moyen de retrouver un équivalent.

    du coup va falloir que j’attende pour y retourner 🙂

    merci encore