Blog

Day 8 : Akihabara

14 août 2008 at 5:09 / by

Ce n’est qu’à la 8ème journée de ce périple que nous décidons de partir à la découverte d’un des quartiers les plus connus (notamment grâce à la série Densha Otoko)de Tôkyô : Akihabara (秋葉原). Situé à cheval sur les arrondissements de Chiyoda et de Taitô, ce quartier est célèbre pour ses très nombreuses boutiques d’électronique. Il est connu dans le monde sous le nom de Akihabara Electric Town (秋葉原電気街, Akihabara Denki Gai). Pour info c’est aussi dans ce quartier que le dimanche 8 juin 2008 Tomohiro Katô, 25 ans, otaku (fan de mangas et jeux vidéo) de son occupation principale, a déboulé dans les rues d’Akihabara, fermées à la circulation le dimanche, avec un camion de location. Il en est sorti, et a commencé à frapper les passants au couteau en criant des choses incompréhensibles. Dix-sept d’entre eux ont été touchés, dont sept à mort.

Vous l’aurez donc compris à travers la description de la première moitié du précédant paragraphe, en se promenant dans Akiba (diminutif de Akihabara) nous croisons multitudes de magasins vendant le dernier cri des appareils électroniques (une sorte de Montgallet évolué pour les parisiens), des boutiques de mangas et des salles d’arcade proposant Pachinko (パチンコ, croisement entre un flipper et une machine à sous, géré par les yakuza) et jeux-vidéos plus traditionnels.

Akihabara
Akihabara
Akihabara

Nous visitons donc de nombreux magasins typiquement japonais : très étroits mais s’élevant du plusieurs étages

Magasin typique
Grande tour

et redécouvrons de vieux (et très vieux) jeux vidéos et références de notre enfance.

Slime
Chopper
Vue d'ensemble
Mur à 100 yens
Captain Tsubasa
Mario Kart

Maxime s’est notamment acheté un appareil photo numérique Sony 8 millions de pixels avec écran tactile pour environ (et seulement) 120 €. Content de son nouveau jouet il a passé le reste de la journée à mitrailler tout ce qui bougeait, par contre impossible de changer la langue de l’appareil, même pour de l’anglais.

Une autre particularité de ce quartier est la présence de « Maid » (めいど), femmes déguisées en servante/maitresse de maison faisant la promotion sur le trottoir des rues d’Akibahara pour les « Maid Cafés« , cafés pour otaku où l’on se fait servir par ces Maid déguisés. Nous n’avons pas testé mais pourquoi pas une prochaine fois. Parmi ces maid, qui se ressemblent toutes, nous avons croisé une sorte de grosse mascotte avec laquelle Amélie s’est fait prendre en photo.

Maid
Mascotte et Maid
Mascotte et Amélie

Après avoir bien marché dans le quartier nous nous sommes dirigés vers la fameuse salle d’arcade que Gaby nous parle depuis 2 ans et qui dispose notamment de 4 bornes Winning Eleven Arcade Championship 2008 (une version arcade de notre PES 2008) et qui permet pour l’achat d’une carte magnétique à 400 円 (qui jouera le rôle de carte mémoire) de s’ouvrir un compte sur le championnat japonais online du jeu. Le système est très bien pensé et fonctionne comme une sorte de Ligue Master (pour les connaisseurs) où l’on démarre avec une équipe pourrie puis en gagnant des matchs, on gagne de l’argent et on peut s’acheter de vrais bons joueurs. Toutes les semaines il y a les montées et descente de division en fonction du nombre de points accumulés, ce qui est vraiment bien c’est que sur la borne d’arcade il y a une vraie manette PS2 de branchée, ce qui nous permet de ne pas jouer avec le stick et les boutons de la borne d’arcade. Chaque partie en coûte que 100 円 (0,6 €) et chaque victoire nous offre une seconde partie gratuite.

Gaby
Max
Alexis

Ainsi pendant que Maxime, Gaby et moi enchainions les parties Amélie et Aristide sont partis tester les machines avec des pinces que l’on dirige horizontalement puis verticalement pour accrocher le lot de son choix mais ils sont revenus… les mains vides ^^

Après s’être délesté de quelques pièces nous sommes partis à la quête d’un resto sympathique dans les environs et nous en avons trouvé un spécialiste de la viande grillée/frit avec riz/soupe et salade à volonté. Une adresse à retenir.

Vitrine
Alexis
Plat

La nuit était déjà tombée alors direction la gare pour 30 min de trajet jusqu’à notre résidence à Nishi Kawaguchi. Demain visite du quartier d’Ueno avec son parc, ses temples et son zoo ^^

Nuit
Nuit
Nuit

Tags

 
  • bisuke

    Maxime a du acheter la version pour le Japon qui est moins chere mais qui n’a que le japonais. Mais bon comme il est a l’INALCO ca devrait pas lui poser de probleme !

  • Geoffrey

    Ca donne quoi le niveau des jap a PES? Ils tiennent la route ou pas?

  • Bof c’est moyen, et encore c’était une version « arcade », en pure simulation ils seraient ridicules ^^

  • Alors il était où ce resto à l’air bien appétissant? =)

  • Azumi

    En sortant à Electric Town, tu prends sur la gauche, une petite rue, ensuite encore à gauche et tout droit. c’est en face du commissariat à peu près 🙂

  • Pape86

    O_o Oulà ce début de page m’a fait froid dans le dos.
    Densha Otoko j’en ais déjà entendu parler mais j’ai pas encore pris le temps de regarder.
    Kiiiiiiiiiiiiiiiiaaaaaaaahh (crie de groupie) Les jeu de super Nitendo… Toutes mon enfance « soupir »