Blog

Day 3 : Shibuya + soirée avec les japonais

8 août 2008 at 3:02 / by

Comme prévu c’est aujourd’hui (enfin dimanche) que nous devions retrouver les 2 autres exilés français à Shibuya. Nous avions RDV à 10h00 devant la célèbre statue de Hachikô (ハチ公). Maxime en a profité pour poser devant en « bon touriste » :p

Hachikô
Hachikô with Maxime

Hachikô est un chien akita, célèbre au Japon pour avoir continué tous les jours à attendre son maître à la gare de Shibuya près de dix ans après la mort de ce dernier. Surnommé Chūken (忠犬, « chien fidèle »), une statue, aujourd’hui lieu très connu de rendez-vous à Tôkyô, fut érigée à la gare de Shibuya en son honneur.

Shibuya est également très connu pour son fameux carrefour où se croisent des milliers de personnes tous les jours avec tout autours de nombreuses tours de magasins ornées d’écrans géants dont la fameuse Tour 109. A l’intérieur une sorte de centre commercial de 8 étages avec uniquement des boutiques de mode féminine : en gros moins de 1% de présence masculine là bas ^^ Il y a 10 mètres plus loin la Tour 109-2, qui elle est destinée à la mode masculine.

Carrefour Shibuya
Carrefour Shibuya
Carrefour Shibuya

Nous avons donc fait un premier tour de Shibuya avec pour objectif de retrouver le fameux restaurant que Gaby nous parle depuis plusieurs semaines mais aussi de trouver un cinéma qui diffuse le film Hana Yori Dango Final. Malgré les quelques renseignements que l’on obtient de plusieurs policiers nous ne trouvons pas notre bonheur et décidons donc de nous concentrer sur la recherche du restaurant car nos estomacs commençaient déjà à crier famine… Problème : Gaby ne savait plus exactement où se trouvait celui où il était allé il y a 2 ans, les seuls indices étaient « une rue qui descend avec un pont au dessus« … Facile, surtout à Shibuya :p

Une demie heure plus tard on ne trouve toujours pas, on se décide alors de rentrer dans ce « sushi bar » sympathique aux prix alléchants… Première bonne surprise c’était un « standing sushi bar » ce qui signifie qu’il n’y a pas de siège et qu’on mange debout autour du bar… Agréable après plusieurs heures de marche dans les jambes. Deuxième bonne nouvelle : le patron nous donne une carte « spécial étranger » écrite tout en anglais avec des prix qui étaient le double de ce qu’on avait vu en vitrine… On essaie un peu de savoir pourquoi, les explications ne nous satisfont pas alors après excuses nous quittons les lieux. On croyait tout espoir perdu lorsque Gaby nous dit avoir reconnu la rue… 5 minutes plus tard nous étions assis dans « son » restaurant avec eau fraiche à volonté… Alléluia ! Ce restaurant fonctionnait sous un système assez répandu au Japon : il y a plusieurs machines à l’entrée, chaque touche correspond à un plat. On met son argent, on sélectionne un plat, un ticket tombe, il faut alors donner ce dernier au cuistot, qui 1 min plus tard nous amène le plat : très pratique. Tout le monde a pris du Katsudon, sauf moi qui suis resté plus classique avec un Ramen (à peu près 3€ par personne, vraiment pas cher).

Katsudon
Ramen
Achats Mandarake

Après être rassasié, nous sommes repartis faire un tour et avons fait quelques achats à Mandarake, un gigantesque magasin de Manga/Anime/Jeux-Vidéos/Cosplay/Figurines/etc… J’en ai profité pour compléter ma collection de Captain Tsubasa Golden 23 (moins de 3€ ici et plus de 10€ en France) ainsi que de me prendre l’artbook noir et blanc de Vagabond (Sumi) : à peu près 15 euros ici contre 40 en France. Amélie s’est également pris un porte clé de Gundam. Nous sommes ensuite reparti à la recherche du fameux cinéma… Mais toujours sans réussite. Nous sommes alors rentré dans un petit cinéma où nous avons demandé à la dame du guichet de nous indiquer où est-ce qu’on pouvait voir notre film… Et au final nous l’avons donc trouver juste en face de la gare, par là où nous avions du passé 3 fois depuis le matin… Malheureusement la seule séance de dispo nous aurait fait terminer trop tard pour être à l’heure à notre soirée, nous avons donc décidé d’y aller mardi soir… Remise à plus tard du suspens « verront-ils enfin leur film ? »

Basket

Au lieu de s’enfermer dans une pièce sombre nous avons donc décidé de se fatiguer encore un peu plus les jambes et de se diriger vers le grand parc d’Harajuku (à 30 min de marche de Shibuya) où nous nous sommes reposés quelques instants sur des bancs à regarder des jeunes japonais jouer au foot et au basket. C’est dans le quartier d’Harajuku (原宿) qu’on peut voir le samedi mais surtout le dimanche des japonais habillés en cosplay (déguisés en personnages de manga, d’anime, de jeux vidéo, ou arborant les tenues de chanteurs de rock ou encore de Visual Kei (Gothic Lolita). Malheureusement il était déjà un peu tard et nous n’en avons croisés que 2, nous y reviendrons surement un prochain dimanche.

Cosplay
Mur cosplay

Il était donc déjà l’heure de se rendre à Shinjuku pour notre « soirée avec les japonais« . Nous étions environ 60 (moitié français de notre groupe « Autrement le Japon » et moitié de japonais « francophiles » parlant plus ou moins bien le français) à se retrouver dans un restaurant traditionnel où pendant plus de 2 heures nous avons appris à nous connaitre mutuellement. Les deux plus proches de moi étaient Kaeko Ogawa (34 ans) et Masumi Yamamoto (22 ans) et parlaient très bien le français, la seconde d’ailleurs fait des études de littérature française et lisait des œuvres assez compliquées de Balzac. Du côté d’Amélie il y avait une certaine Ayako assez marrante et un apprenti cuistot qui lui par contre avait plus de mal en français. On alternait donc le japonais, l’anglais et le français pour se comprendre mutuellement. La soirée s’est donc excellemment bien passée, nous devrions sans doute les revoir avant la fin de notre séjour !

Masumi
With Kaeko

Nous n’avons pas trainé sur le chemin du retour car le rdv du lendemain était 8h00 à la gare de Nishi Kawaguchi… Pas beaucoup de sommeil mais on a pas le temps d’être fatigué et le séjour de 2 jours à Hakone s’annonce excellent !

PS : les photos de la journée 2 sont maintenant dispo

Tags

 
  • Hello Misaki,

    peux-tu me donner le nom et l’adresse exact du restau que ton ami Gaby a retourné ????

    Merci et @++++++

    • Coucou Talee,

      ce resto appartient à une chaine de fast food appelé « Fuji Soba« (富士そばhttp://fujisoba.co.jp). Tu en trouveras partout dans le Japon (et dans Tokyo) mais si tu veux celui de l’article, il se trouve à l’adresse 渋谷区道玄坂1-5-3 森下渋谷第2ビル … ça t’aide vachement hein ?

      Pour faire simple une fois sur la place Hachiko (sortie de la gare de Shibuya) tu passes sous le pont à gauche et c’est la deuxième à droite, marche un peu et tu tomberas directement sur ça :

      Voici la localisation sur Google Maps pour plus de précision : ICI

  • Hello Misaki,

    Merci pour ta réponse… Et je te le confirme, ça m’aide vachement l’adresse héhéhéhé…

    Je retiens le nom de la chaine du fast food et comme je dois me rendre mardi sur cette place, je vais essayer de trouver..

    Encore merci et c’est sur que je te soliciterai plus tard…

    Bye

    Talee

  • Pape86

    C’est vrai que j’idéalise beaucoup les japonais, finalement y a des escrocs partout (le coup de parce qu’on est touriste on pratique des prix différents c’est abusé
    Sinon vous parlez japonais couramment parce que les mangas de captain tsubasa sont en japonais ?

    Hormis sa merci pour l’info je ne savais pas qu’il y avait une seconde tour 109 bis dédié aux hommes.
    Comment se fait t-il qu’on a connaissance que de la Tour 109 pour femme ?

    • je ne parle pas couramment mais j’ai les bases pour comprendre un manga de Captain Tsubasa 😉
      pour la 109 bis c’est vrai qu’elle est beaucoup moins connue que la première tour 109. Ceci dit même dans la 109 men il y a toujours une majorité de femmes…

  • Pape86

    Ah bon peut-être que les femmes achètent pour leurs hommes. Non je plaisante c’est strange.^^