Blog

Day 18 -19 : Ascension du Mont Fuji

25 septembre 2008 at 23:44 / by

Le grand jour est enfin arrivé ! Au programme, repos avant la montée. Nous passons donc la journée à nous reposer, surfer sur le net, regarder des drama et faire les dernières courses. Nous avons en effet été acheter au grand Seven Eleven, un sac à dos plus grand ainsi des provisions pour la montée (onigri et barres de céréales). Nous en profitons pour manger à la cafétéria de ce magasin, le personnel faisait à manger devant nous ! Le repas nous a couté 520円 (3,5€) chacun, une misère en somme.

Nous nous rendons ensuite au second étage, choisir un sac à dos, qui nous a couté 890円 (5,5€) pour un sac à dos de taille très convenable. Après nos emplettes, nous retournons à la résidence finir de se reposer, et préparer nos sacs.

Nous avons rendez vous avec nos accolytes au teminal de bus de la gare de Shinjuku à 19h30 pour un départ à 19h50. Nous avons eu un peu de mal à trouver l’endroit mais après plusieurs demandes de renseignements, nous arrivons à bon port. Et là grosse surprise, environ une vingtaine de personnes d’Autrement le Japon sont déja là. Maxime et Aristide arrivent peu de temps après nous, sans Gabriel qui aura préféré faire un futsal.

Arrêt Bus
Arrêt Bus
Arrêt Bus
Arrêt Bus
Arrêt Bus

Nous montons donc dans le bus direction le Fuji-san, deux heures de route, donc deux heures pour se reposer et parler de nos journées, nous mangeons des bentos que nous avions acheté dans la gare.

Nous arrivons à la cinquième station vers 22H15, il fait deja bien plus frisquet qu’à Tokyo, certains d’entre nous en profitent pour mettre la première couche d’habits supplémentaires. Nous achetons également des gants au petit magasin pour nos petites mimines :p

5ème station
5ème station

Nous commençons réellement à grimper vers 22h30 voir un peu plus, le début se fait par une partie plate, un peu en descente dans une forêt, nous partons à gauche sur un petit chemin, mais on s’arrête rapidement car il nous semblait avoir vu des flèches indiquer une autre direction, et c’était bien ça, un japonais, nous a fait remonter sur le bon chemin. Ça commence bien, on se plante de chemin dès le début ! Le vent souffle déjà beaucoup ce qui rafraîchit un peu l’atmosphère.

Nous arrivons à un point de contrôle où l’on nous distribue les plans pour le retour mais aussi pour la montée. La première partie de la montée se passe donc sans encombres mais arrivés à la 7eme station, la première que nous rencontrons, nous prenons notre temps pour faire une pause. Le vent est désagréable et souffle très fort, nous sommes obligés de nous coller aux rochers pour l’éviter et surtout éviter qu’il ne nous pousse de trop. Le vent rend plus difficile la montée et malgré quelques arrêts sur les virages pour reprendre notre souffle, chaque arrivée à une station est salutaire.

7ème station
7ème station
7ème station

Les stations, sont en fait composées de plusieurs petits refuges où nous pouvons nous désaltérer, nous réchauffer un peu si on entre à l’intérieur. Mais c’est surtout l’occasion de faire tamponner notre bâton de marche. Les toilettes sont payantes, plus on monte plus c’est cher ! Et c’est pareil pour les boissons, nous avons acheté deux bouteilles d’eau 50cl entre la septième et la huitième station : 1000円 (6€) chacune…

La montée entre la septième et la huitième station Taishi-Kan Hut est assez difficile avec des passages où il faut grimper sur des pierres, en gros nous sommes à quatre pattes et ça glisse. Maxime venu en baskets y a d’ailleurs laissé sa cheville. Le sol est glissant car ce sont des petits cailloux ou bien des cendres. Le vent, nous rend noir de cendres, celles-ci s’infiltrent partout, un conseil pour les porteurs de lentilles, prenez vos lunettes c’est bien plus simple et ça fait moins mal.

8ème station
8ème station
8ème station
8ème station
8ème station
8ème station

Nous montons jusqu’à l’originale huitième station Goraiko-Kan Hut, où nous nous sommes accordés un petit temps de repos ainsi qu’un chocolat chaud à 500 円 tellement nous étions frigorifiés .

8,5 ème station
8,5 ème station
8,5 ème station
8,5 ème station
8,5 ème station
8,5 ème station

A cette altitude le vent soufflait extrêmement fort, nous avons donc décidé d’attendre le lever du soleil à ce refuge d’où nous nous pouvons prendre des photos et vidéos à l’abri contrairement à ceux du sommet .

Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil
Lever du soleil

Une fois le jour levé on distingue mieux le paysage et les photos rendent tout de suite mieux.

Vue jour
Vue jour
Vue jour

Après ce joli moment, nous montons au sommet, avec environ une heure de marche, toujours avec une forte pente, le vent devient dangereux car il arrive à pousser des gens qui essayent de grimper.

Montée
Montée
Montée
Moines

Nous voila enfin arrivés au sommet de ce volcan si connu, nous allons au temple faire tamponner notre bâton, prenons en photo les moines et nous nous rendons compte que nous avons changé de couleur, nous sommes noirs ! Le vent est tellement violent que les moines décident de fermer les portes du temple. Après un repos mérité, nous envisageons la descente.

Nous commençons notre descente vers 6h30-7h, et là le vent nous joue encore des tours, il arrive à faire déplacer des groupes entier de personnes! il faut se mettre dos au sens du vent, car il y les petits cailloux qui nous fouettent le visage et pas que celui-ci d’ailleurs ! Ca fait mal !

Descente
Descente
Descente

La descente est difficile pour nos chevilles et nos genoux, Maxime se fera de nouveau mal. Malheureusement, nous le perdons de vue (ainsi qu’Aristide) en cours de route, et malgré plusieurs arrêts pour les attendre, nous ne les retrouvons pas. Ce qui est assez inquiétant car on sait que Maxou s’est fait mal et que la descente sollicite énormément la cheville.

Descente
Descente
Descente

La descente nous prendra pas moins de 3 heures ! C’est un long serpentin, il faut faire attention car le sol est glissant et plusieurs personnes sont tombées. Nous n’avons cependant pas de temps à perdre car notre bus de retour était à 11h. Arrivés presque à la fin du chemin nous devons subir à nouveau des pierres et des montées. Difficile après une nuit blanche d’ascension et de descente. Nous voyons même une sorte de charrette qui peut nous ramener à la station pour 2000円, trop cher, nous décidons de le faire à pied, Nous aurons finalement raison car nous sommes arrivés en même temps que le cheval !

Arrivés à la station vers 10H20, nous recherchons Aristide et Maxime, ne les voyant toujours pas, nous décidons d’aller au magasin acheter quelques souvenirs et surtout passer aux toilettes pour faire un petit nettoyage, cependant, nous ne le ferons pas car il y avait trop de monde.

Souvenirs
Bâton
Bâton

Nous allons attendre le bus en espérant retrouver nos deux amis, malheureusement nous devrons partir sans eux, inquiets de leur sort. Nous sommes rentrés sur Tokyo vers 13h15 et à notre résidence vers 14H15. Direction la douche obligatoire, les cendres étaient partout, même après la douche, il nous en reste dans les cheveux ! Nous allons nous coucher vers 15H30, pour enfin se reposer correctement.

Nous avons eu des nouvelles de Maxime et Aristide dans la soirée, ils auraient pris un autre chemin et n’ont pas pu retrouver notre station d’arrivée la cinquième. Ils ont du rentrer sur Tokyo par un autre moyen. Ils étaient en fait arrivés tout en bas du Fuji et ont mis pratiquement une après midi pour rentrer sur la ville.

Cette ascension a été assez difficile, et pourtant on a pu voir des enfants et des personnes âgées qui la faisaient. Nous sommes contents de l’avoir fait mais on ne recommencera pas de sitôt une telle aventure (enfin Alexis peut-être).

Tags

 
  • Pops

    Trop styler le mont fuji un peu galére la monté avec le vent et la poussière (j’ai mis 3h40 a monté et 4h a descendre ) mais sa en valais la peine 🙂

  • fams86 .

    Alala, pauvre Maxime, il avait l’air totalement k.o. mais en tout cas malgré la difficulté, j’ai encore plus envie de faire l’ascension de ce Mont. 🙂

    • c’est tout simplement l’un de mes meilleurs souvenirs du Japon 😉 Il FAUT le faire !

      • fams86 .

        Ah bah compte sur moi 😀
        Par contre je pense à un truc !… Vos sac à dos à 890 yen O_O !? Est ce que la qualité est au rdv parce que à ce tarif là on a l’impression que sa doit pas être confortable surtout pour une telle ascensions.

        • aucun problème au niveau du confort. Inutile de risquer d’aller risquer d’abimer un sac à dos qui t’aurait coûté plus cher