Blog

Day 15 : Kamakura et Yakiniku avec Ayako

26 août 2008 at 5:14 / by

Nous avions rendez vous avec notre groupe à la gare de Shinagawa (品川), une fois tout le monde arrivé nous avons pris le train direction Kamakura (鎌倉), ville située à une heure de Tokyo et très importante historiquement pour le Japon car ce fut la capitale du pays pendant plus d’un siècle dès l’année 1192. Comme souvent, tout le monde a dormi durant le trajet, pour ma part j’ai tellement bien dormi que j’ai loupé la sortie, mais après un retour épique, j’ai retrouvé le groupe assez rapidement (grosse frayeur tout de même). Il faisait déjà très chaud vers 10h, dans la journée on devait avoisiner les 36°C

Nous avons commencé la visite par le temple d’Engakuji, divers bâtiments sont disposés en ligne droite, nous avons pu notamment découvrir durant les 20 minutes de temps libre un magnifique jardin zen ! Reposant à souhait. L’Engakuji, est un temple zen, il fut construit en 1282 pour commémorer la mort des soldats japonais et mongols morts pendant la tentative d’invasion mongole du Japon.

Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji
Engakuji

Nous continuons notre périple vers le temple de Tokeiji (東慶寺), encore un temple zen fondé en 1285, il fut surnommé le temple « du divorce » car c’était le seul refuge pour les femmes maltraitées par leurs maris. Il est plus connu maintenant pour être le temple des fleurs, en effet, maints abricotiers, pêchers, lilas…. sont plantés tout autour du temple.

Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji
Tokeiji

Nous terminons notre matinée par la visite du sanctuaire de Tsurugaoka Hachimangu (鶴岡八幡宮), il fut originellement établi en 1191 et le bâtiment actuel date de 1828. Le sanctuaire de couleur vermillon se détache bien du paysage par cette couleur vive. Tsurugaoka Hachimangu est le symbole de l’ancienne capitale Kamakura. le sanctuaire a été fondé par Minamoto Yoritoshi, ancêtre du shogun Minamoto Yoritomo restaurateur du gouvernement féodal de Kamakura qui régna sur le Japon de 1192 à 1333. Depuis l’édifice principal nous découvrons une vue sur la ville de Kamakura. Durant cette halte, nécessaire par cette chaleur accablante, j’en profite pour acheter un petit porte-bonheur.

Tsurugaoka Hachimangu
Tsurugaoka Hachimangu
Tsurugaoka Hachimangu
Tsurugaoka Hachimangu
Tsurugaoka Hachimangu
Tsurugaoka Hachimangu
Pont

Nous descendons par les grands escaliers pour se rendre dans la ville. Nous traversons bien entendu le grand Torii et découvrons deux petits lacs à l’entrée et un pont très bombé.

La visite avec le groupe d’autrement le japon se terminant, nous commençons à chercher un restaurant pour le déjeuner avec quelques compères. Après une recherche ardue, nous découvrons un petit restaurant où nous avons mangé nos amis ont mangés des sobas et nous un Unadon (鰻丼), bol de riz avec de l’anguille grillée.

Repas
Repas

Après ce repas, nous partons à trois pour la gare de Hase. Nous voulons découvrir le grand Boudha ou « Daibutsu » qui est une statue géante de 11,4 m, de 121 tonnes en bronze. C’est le deuxième plus grand derrière celui de Nara. Il se dresse aujourd’hui à l’extérieur, depuis le tsunami de 1495. Après maintes photos tout autour, nous décidons de monter dans cette statue, cette visite rapide ne coûte que 20円 par personne, un petit escalier nous mène a la hauteur de son épaule. Il n’y a pas grand chose à voir à l’intérieur, de plus il y fait très chaud. A l’extérieur, nous visitons la petite boutique et achetons quelques souvenirs. Un grand Boudha il n’y en a pas partout après tout !

Daibutsu
Daibutsu
Daibutsu
Daibutsu
Daibutsu
Daibutsu

Nous descendons vers la gare de Hase pour le retour, sur le chemin nous nous arretons sur le temple de Hase-Dera (長谷寺), autre lieu touristique de Kamakura. Sur le côté des escaliers menant au bâtiment principal, nous découvrons plus petites statues, celles-ci ont été déposées par des femmes qui ont fait une fausse couches ou qui ont perdu des enfants prématurément.

Kannon
Kannon
Kannon
Kannon
Kannon
Kannon

Le temple Principal se situe en haut d’une petite colline, d’où l’on peut voir la mer, magnifique vue.

Plage
Plage
Plage

Ce bâtiment abrite une statue de Kannon, la déesse du pardon haute de 9m. Cette statue a 11 visages, qui se divisent en un visage princial et dix visages représentant les dix phases de l’illumination. Ils permettraient à Kannon, attentive aux personnes dans le besoin de garder un oeil dans chaque direction. Cette statue est vraiment impressionnante de par sa taille. Nous la découvrons au fond de la salle, et cette hauteur est vraiment surprenante. Tout autour de ce bâtiment, il y a un autre temple, avec une statue magnifique également, un cimetière et un autel shinto. En descendant, nous découvrons une grotte contenant différentes statues de Boudha et avec d’autres petites statuettes. Rafraichissant à souhait, par contre il y a un passage où nous devons nous courber pour passer, qui est assez pénible.

Kannon
Kannon
Kannon
Kannon
Kannon
Kannon

Ayant vraiment chaud, nous décidons de rentrer sur Tokyo. Nous avons rendez-vous le soir avec Ayako pour aller manger des yakiniku avec une des ses amies japonaises et plusieurs amis français.
Une bonne douche et un repos mérité, nous partons pour ce rendez-vous devant la statue Hachikô.
En arrivant, nous découvrons avec amusement que beaucoup de monde se donne rendez-vous a cet endroit !
Nous retrouvons Ayako et son amie Ai, et surprise un de ses amis français n’est autre que Grégory, un des responsables d’Autrement le Japon qui nous accueilli à l’aéroport. Nous attendons également un couple de français arrivés depuis peu, Momo et Valérie.
Le restaurant est très agréable, nous sommes dans une sorte de petite pièce, entourée par des bambous. Le repas fut réellement copieux et délicieux ! Nous avons passé une bonne soirée à discuter de la France, de drama japonais, de nos acteurs et actrices préférées. Momo a même reussi à parler d’Emmanuel Chain ! Ce fut l’occasion de gros fou rire !

Repas Yakiniku
Repas Yakiniku
Repas Yakiniku
Repas Yakiniku
Repas Yakiniku
Repas Yakiniku
Repas Yakiniku
Repas Yakiniku

Nous terminons le repas vers 23h20, heure où l’on se décide de rentrer après avoir promis de se revoir pour aller manger des Okonomiyaki, omelette typiquement japonaise.

Nous rentrons à la résidence vers 00h20, le réveil sera difficile le lendemain à 6h00.

Tags

 
  • Greg

    Qu’est-ce qu’on s’est bien marré à ce restau ce soir-là !!

    Et Emmanuel Chain… hahaha.
    Ayako ne s’en est pas remise ! ^___^

  • Momo

    Soirée mémorable !!!!
    J’en ris encore rien qu’en revoyant les photos…

  • ayako

    coucou 😀
    Emmanuel Chain !!!
    souvenir^^

  • pape86

    Oooh mon Dieu en ce 23 mars ou il fait frais vous avez ramener la chaleur du Japon du moi d’Août 2008 (Je sais pratiquement 5 ans avant d’arriver à moi mais bon c’est comme une étoile mais la ce soleil là ne mourra jamais)

    Je suis surpris de voir que dans les années 1000 il y avait déjà des temples refuge pour la protection des femmes (quelques part elles étaient considéré)

    Je voulais savoir c’est quoi la photo 27 du sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu ? à chaque fois je vois des photos de ses genres de tambour empilé.

    Sinon y a peut être une erreur sur la taille du Daibutsu de Kamakura tu as écris qu’elle mesure 11.4m sur wikipédia y a écris 13.35m (Bon je sais j’ai regardé sur wikipédia lol il parait que c’est pas une valeur sûr mais en même temps la flemme de vérifier d’autres sources vous m’avez donner trop faim avec vos: – Soba
    – Unadon
    – Yakiniku
    Donc juste après ce post je vais aller manger :P)

    Mdrr dans la genre de grotte façon Lourdes, si vous vous devez vous courber pour passer moi si jamais j’y vais je vais devoir ramper tel un serpent. 😀

    Ah oui et comment sa se fait que Gaby Maxime Aristide sont pas là, je pensais qu’ils étaient du même organisme que vous (Autrement le Japon) et c’est qui Ayako ? Une correspondante que vous avez connu de France ?